Les données ESG sont devenues un pilier de la nouvelle dynamique financière, mais les institutions financières et les chercheurs se heurtent à un manque de données standardisées, et donc fiables. Alors que les régulateurs poussent à l’élaboration de nouvelles normes de communication, les entreprises communiquent la plupart de leurs performances ESG sur une base volontaire, par le biais de diverses normes de reporting, avec des lacunes importantes en termes de données et de temps. Pour les praticiens, il est ainsi difficile de réconcilier les indicateurs ESG avec les données financières régulièrement mises à jour. Du côté des chercheurs, la production d’études statistiques fiables, combinant différentes sources d’information, est plus complexe.

Pour en savoir plus, rejoignez-nous à l’événement « ESG à haute fréquence : des données pour rattraper la réalité », le 22 février, de 17h00-18h30, à La Place FinTech (Palais Brongniart) ou en ligne.

 

INSCRIPTION

 

Organisateurs :

Institut Louis Bachelier;
GSF (Green and Sustainable Finance);
ESSEC Business School;
Eurofidai;
La Place Fintech.

Lieu

Evènement hybride