ReFinE (Real estate Finance and Economics network)

Projet scientifique

ReFinE (Real estate Finance and Economics network)

Réseau de recherche en immobilier commercial

L’Institut Louis Bachelier, avec la participation de la Direction Générale du Trésor, lance un réseau de recherche académique d’excellence dédié à l’immobilier commercial.

Ce réseau de recherche a vocation à promouvoir et à enrichir la recherche scientifique au niveau français et européen sur l’immobilier commercial, c’est-à-dire l’immobilier détenu pour compte de tiers, en particulier les bureaux.

Ce projet est né du constat suivant : l’immobilier commercial constitue une classe d’actifs spécifique importante pour les investisseurs (institutionnels, fonds d’investissements non cotés, foncières cotées, promoteurs… ), mais la recherche scientifique sur cette thématique est encore peu développée, notamment en France.

Le réseau de recherche en immobilier commercial, soutenu par l’Association française des Sociétés de Placement Immobilier (ASPIM), la société iread (immobilier recherche études analyses data) et l’Institut de l’Epargne Immobilière et Foncière (IEIF) travaillera en partenariat avec le fournisseur d’indices boursiers et immobiliers MSCI. L’un de ses objectifs est d’établir un meilleur dialogue entre les pouvoirs publics, l’industrie immobilière et la recherche scientifique.

Principaux Objectifs

  • Mobilisation de chercheurs de haut niveau dans le domaine de l’Immobilier commercial
  • Mise à disposition de données au bénéfice des chercheurs du réseau
  • Publications dans des revues scientifiques internationales
  • Création de passerelles entre les chercheurs et les professionnels de l’immobilier
  • Organisation de manifestations (workshops, conférences, colloques… )
  • Diffusion des travaux au-delà de la sphère académique à travers la vulgarisation des travaux académiques 

Gouvernance

La gouvernance du réseau s’organise autour de trois comités dont les missions sont complémentaires :

Comité de pilotage en charge de suivre l’avancée des travaux, composé de neuf membres :

  • Kevin Beaubrun-Diant, Maître de Conférences, Université Paris Dauphine, PSL Research University
  • Jean-Michel Beacco Directeur général, Institut Louis Bachelier ou Stéphane Buttigieg, Directeur Adjoint, Institut Louis Bachelier représentant la Fondation
  • Béatrice Guedj, Directrice de la Recherche et de l’Innovation, Swiss Life Reim
  • Guy Lalanne, Chef du Pôle Analyse économique du secteur financier, Direction Générale du Trésor.
  • Pierre Schoeffler, Senior Advisor IEIF
  • Bertrand Villeneuve, Professeur des universités, Université Paris Dauphine, PSL Research University

Comité d’orientation en charge de définir les thématiques de recherche faisant l’objet d’appel d’offres.

  • Présidé par le représentant de la Direction Générale du Trésor
  • Un représentant de chacun des fournisseurs de données
  • Un représentant de chacun des membres fondateurs du réseau,

Comité scientifique en charge de l’évaluation des projets de recherches, composé de quatre membres :

  • Kevin Beaubrun-Diant, Université PSL Paris-Dauphine
  • Jean-Charles Bricongne, Banque de France, Commission Européenne
  • Julie Le Gallo, Professeur des Universités, Université de Bourgogne Franche-Comté
  • Stéphane Grégoir, Professeur et Doyen, Ecole d’économie de Toulouse.

APPEL A PROJETS 2019

L’Institut Louis Bachelier, a lancé le 30 janvier 2019 un réseau de recherche académique d’excellence dédié à l’immobilier et aux enjeux financiers associés (en particulier, immobilier commercial). Il a vocation à promouvoir et à enrichir la recherche scientifique au niveau français et européen sur les liens entre l’immobilier et la finance en intégrant la nature physique des actifs (localisation et diversification géographique, coûts fixes, irréversibilité).

Pour servir cette ambition, le réseau de recherche académique s’appuie sur les conventions que l’Institut a passées et passera avec des partenaires envisageant de mettre à disposition leurs données à des fins de recherche académique et lance un appel à projets de recherche. Cet appel s’adresse à l’ensemble de la communauté académique concernée sans restriction en termes de disciplines académiques. Les projets retenus porteront principalement sur des thématiques considérées comme d’intérêt majeur (voir l’annexe jointe). D’autres thèmes pourront être retenus en fonction de leur caractère innovant et de leur pertinence.

Les projets sélectionnés bénéficieront d’une bourse de recherche pouvant aller jusqu’à 4000 euros, de séminaires et de conférences organisés par l’Institut dans le cadre du réseau. Les équipes dont les projets sont retenus auront un accès aux données rassemblées dans ce cadre.  Enfin, des discussions sont en cours pour un numéro spécial de revue.

La sélection des projets se veut largement ouverte, elle vise à assurer les partenaires mettant à disposition leurs données de leur intérêt académique et de leur qualité scientifique. En faisant acte de candidature, les porteurs de projet, s’engagent s’ils sont sélectionnés, à développer leur projet en lien (rencontres, séminaires, échanges ad hoc) avec les autres membres du réseau comme avec des acteurs de la place immobilière et des pouvoirs publics parties prenantes du réseau. Le cas échéant, les réponses à l’appel à projets pourront faire état de liens déjà existants et susceptibles d’être renforcés dans le cadre du projet présenté.

Les Thématiques :

MACROECONOMIE, POLITIQUE MONETAIRE ET CYCLES

  • Politique monétaire, primes de risque en immobilier d’entreprise et résidentiel
  • Interactions cycles réels, financiers et immobiliers
  • Internationalisation des cycles immobiliers
  • Formation et rôle des anticipations sur les marchés immobiliers

RISQUE, RENTABILITE ET EVALUATION

  • Propriétés de diversification de l’immobilier d’entreprise et résidentiel dans
    les portefeuilles d’actifs financiers
  • Capacité de diversification de l’immobilier d’entreprise et de l’immobilier résidentiel dans les portefeuilles d’actifs financiers
  • Volatilité de l’immobilier d’entreprise et de l’immobilier résidentiel corrigée des effets d’illiquidité
  • La substituabilité bureau/logement : interaction dynamique des loyers de bureau et des loyers résidentiels

MANAGEMENT DE LA PERFORMANCE ET DU RISQUE

  • Propriétés de diversification de l’immobilier d’entreprise et résidentiel dans
    les portefeuilles d’actifs financiers
  • Approche factorielle de la performance des marchés immobiliers, dynamiques comparées des types d’actifs immobiliers (bureaux, commerce, industriel, résidentiel, services)
  • Stratégies « smart betas » appliquées à l’immobilier

 ANALYSE QUANTITATIVE : MODELISATION & PREVISIONS

  • Moments d’ordre élevés en immobilier, quantification des risques extrêmes
  • Approche fractale des marchés immobiliers
  • Application de la théorie du signal en complément des indices hédoniques en immobilier
  • Construction d’indices hédoniques de prix et de loyers pour l’immobilier commercial
  • Identification des zones géographiques de tension/forte volatilité sur les marchés immobiliers

THEORIE, MICROECONOMIE, ECONOMIE EXPERIMENTALE

  • Finance comportementale appliquée à l’immobilier
  • Théorie de l’agence dans la gestion immobilière

ANALYSE SPATIALE, GEOGRAPHIQUE

  • Bénéfices comparés de la diversification géographique dans un portefeuille immobilier
  • Valorisation et aménagement des territoires dans le cadre du Grand Paris
  • Déterminants des mutations d’usage des sols entre immobilier commercial, immobilier résidentiel et autres usages
  • Interactions spatiales entre prix de l’immobilier résidentiel et immobilier commercial
  • Effets différenciés de l’artificialisation des sols selon la nature de la construction
  • Lies entre marché du logement social et marché privé
  • Cœurs de villes et périphéries de l’immobilier commercial (en lien avec la crise des centres-villes moyennes et petites)
  • Effets de la mondialisation sur les valeurs foncières et des usages des sols
  • Délimitation des marchés fonciers et immobiliers tendus et détendus

 

POLITIQUE PUBLIQUE, REGULATION, FISCALITE/TAXATION

  • Solvabilité II et le retour des assureurs vers l’immobilier résidentiel
  • Contraintes de régulation et gestion optimale de portefeuille des investisseurs institutionnels : conséquences pour l’immobilier
  • Politique de logement social et mixité sociale
  • Effets des dispositifs d’aide à l’investissement locatif
  • Effets des aides à la pierre ou aide à la personne
  • Effets des politiques de zonage sur les prix de l’immobilier commercial et/ou résidentiel
  • Design de la fiscalité foncière et immobilière (concurrence fiscale locale) et nationale (IFI et ISF)
  • Captation de la rente foncière

La date limite de soumission des dossiers de candidature en cours.

Pour plus d’informations et soumettre, cliquez sur le lien ci-dessous :
https://callforpapers-fdda15.appdrag.site

Responsables scientifiques

Kévin BEAUBRUN-DIANT
Kévin BEAUBRUN-DIANT

Partenaires académiques

Partenaires économiques