Penser pour faire face aux périodes de crise

L’Institut Louis Bachelier (ILB) a été créé en réponse à la crise financière de 2008. À l’époque, les partenaires publics, privés et académiques ont perçu la nécessité de créer entre eux un réseau de recherche indépendant pour aider à la résolution de certains problèmes de société qu’aucun acteur ne pouvait affronter seul.
Lancé il y a 12 ans avec le soutien du ministère des Finances et de la Caisse des Dépôts, l’ILB est désormais l’épicentre de plus de 60 programmes de recherche et s’est développé pour devenir un réseau public, privé et universitaire qui s’efforce chaque jour d’accompagner le développement durable dans le domaine de la finance et de l’économie.

En mars 2020, le quotidien des affaires courantes s’est brusquement trouvé bouleversé. Pourtant, lorsque la crise sanitaire a éclaté, l’Institut Louis Bachelier s’est montré agile afin de s’adapter à une nouvelle réalité et a redoublé d’efforts « pour la crise et après ». Nés d’une crise, nous savions comment réagir.

Il n’aura fallu que très peu de temps pour que tous nos collaborateurs, comme les chercheurs de notre réseau, travaillent depuis chez eux et qu’un « ILB digital » soit mis en place. En avril, nous avons lancé un appel à projets relatif à la CV-19 (p 7-8). Assez rapidement, les chercheurs associés à l’ILB ont été invités à rejoindre des comités et groupes de travail mis en place au sein de ministères. Une partie de ces travaux figure dans la lettre d’information/page web « ILB La crise et après », également lancée en avril, qui regroupe certaines publications sur la CV-19 (p 27 ). Comme vous le verrez à la page 26, l’ILB a transformé ses événements physiques habituels en réunions numériques, et a procédé au lancement de nouveaux formats tels que les vidéos ILB Brief, notre ILB Replay ainsi qu’un nouveau ILB Podcast. Si vous prenez le temps de visiter le site institutlouisbachelier.org, vous y retrouverez la totalité de nos programmes de recherche, de nos publications et de nos outils d’apprentissage. Les connaissances fournies par l’ILB sont gratuites et peuvent être utilisées librement par nos partenaires.

Alors que l’année touche à sa fin et nous nous rapprochons d’un vaccin, vous vous demandez peut-être : en quoi va consister la prochaine étape ? La réponse de l’ILB est la suivante : poursuivre nos objectifs. Demain, l’an prochain et au-delà, nous continuerons à chercher des solutions fondées sur la recherche au service d’un monde en transition. Ensemble.Si nous voulons résoudre les problèmes de demain, nous devons commencer par collaborer dès aujourd’hui. Nous devons regarder devant nous. Ceux qui attendent d’être confrontés aux problèmes futurs ne sauront y répondre en temps opportun.

Ces dernières années, l’ILB a axé sa recherche dans les domaines de la finance verte et durable (p 14) et de la transformation numérique (p 17). Ces efforts ne pourront que se renforcer à l’avenir. Ces deux sujets sont transversaux et il est évident qu’un réseau de recherche interdisciplinaire se doit de les traiter. On peut en dire autant de la parité dans notre écosystème. En effet, il est absolument nécessaire d’accroître le nombre de femmes présentes dans le monde de la science. Au sein de l’ILB, nous avons décidé de développer le label Women@ILB (p 19), qui soutient déjà quatre initiatives : l’événement annuel WiSE (Women in Science), le partenariat de l’ILB avec la chaire « Femmes et Science », la série de vidéos ILB Brief :
Women@ILB et la plus récente : le programme de mentorat Women@ILB.

Aucune de ces activités n’est faite de manière isolée. Au sein de l’ILB, nous travaillons pour et avec notre public et nos partenaires privés ainsi que académiques. Si vous ne faites pas déjà partie de notre réseau, nous vous invitons à vous joindre à notre effort pour identifier les problèmes d’aujourd’hui, sur lesquels il sera crucial pour la société et les différents secteurs de disposer de connaissances à l’avenir.

Je vous souhaite une bonne lecture de ce quatrième numéro d’IRIS, une publication qui vous donnera un aperçu global des derniers actualités au sein de l’ILB.

 

Jean-Michel Beacco,
PDG, Institut Louis Bachelier.

 

Télécharger la version française ICI.

Download the English version HERE.